Congrès 2012

L'édito des présidents
« Au-delà des frontières »

Chèr(e) congressiste,
Strasbourg, siège du Conseil de l’Europe, accueille en juin 2012 le 18e congrès de la SFAP, avec pour thème « Au-delà des frontières ».

L’Alsace, tant marquée par l’histoire, a vu à plusieurs reprises ses frontières se déplacer. Elle est une terre propice pour réfléchir aux limites techniques, humaines, sociales ou sociétales, auxquelles nous confrontent les soins palliatifs et l’accompagnement.

Depuis trois décennies, les soins palliatifs ont fait des progrès considérables en France. Initiés par la gériatrie et la cancérologie, ils se sont ouverts à de nombreux domaines, de la néonatologie au très grand âge, du domicile  aux  services  hyperspécialisés.  Des  progrès importants ont été réalisés dans la prise en charge des symptômes et dans la prise en compte de la dimension psychique. Des avancées législatives ont permis de soutenir cet élan. Des réflexions éthiques et philosophiques sont venues enrichir les débats. Cette évolution a façonné les contours d’une discipline avec des savoirs, des savoirs-faire et des savoirs-être.

Nous souhaitons, au cours de ce congrès, interroger ces contours qui, comme des frontières, sont à la fois rassurants et contraignants, mais également relatifs. Nous proposons d’analyser ces limites dans notre pratique, pour les appréhender, les respecter, les repousser, les franchir, les redéfinir peut être.
« Au-delà des frontières » signifie également regarder vers nos voisins allemands, suisses, luxembourgeois et belges, afin de nous enrichir de leurs cultures et approches.

Dr Anna M. SIMON
Présidente du Comité Scientifique
Dr Robert MATHIS
Président du Comité d’Organisation

Chèr(e) congressiste,

Nous voici cette année à Strasbourg, la ville européenne, pour notre 18ème congrès national. Nos amis allemands, luxembourgeois, belges et suisses sont là, en voisins, pour nous faire part de leur expérience. Nous allons ainsi élargir notre regard « Au-delà des frontières », enrichir nos pratiques et réfléchir ensemble sur nos repères.

Le  congrès  est  toujours  un  moment  fort  pour  notre  communauté  et  la démonstration  de  la  vitalité  du  mouvement  des  soins  palliatifs.  Il  est l’occasion  de  rencontres,  de  découvertes,  de  perfectionnements  et
de  ressourcement.  Il  nous  permet  de  faire  le  plein  d’énergie,  bien nécessaire  dans  cette  période  où  le  découragement  guette,  avec  des conditions d’exercice de plus en plus diffi ciles et où l’existence même de
certaines de nos structures est menacée.

Je  vous  laisse  découvrir  ce  magnifique programme,  concocté  par  nos collègues  strasbourgeois,  le  Dr Anna  Simon  et  toute  l’équipe  du  comité scientifi que,  dans  un  contexte  d’accueil  exceptionnel  préparé  par  le
Dr  Robert  Mathis  et  le  comité  d’organisation.  Ils  n’ont  pas  ménagé  leur peine,  aucun  détail  n’a  été  négligé.  Qu’ils  en  soient  chaleureusement remerciés.

Je vous souhaite un très bon congrès, riche, instructif et stimulant.
 

 Dr Anne RICHARD
Présidente de la SFAP