Edito

L'édito du Président du Comité Scientifique

 Cher(e) congressiste,

 
Bien qu’il existe déjà quelques rencontres francophones en soins palliatifs, celles-ci sont relativement confidentielles. Nous restons majoritairement dans nos pays respectifs lorsque le besoin se fait sentir de nous ressourcer, d’appréhender mieux notre métier, de comprendre davantage l’univers de soins et de services dans lequel nous évoluons. Cependant, lorsque nous invitons des professionnels ou bénévoles d’autres pays à nos assises nationales, nous sommes tous d’accord pour dire que les échanges de vues qui en résultent sont une source intarissable de bienfaits.
Lors du congrès de la SFAP, en juin 2008, à Nantes, je terminais mon allocution de clôture par ces mots :
« Dans 20 ans, si j’ose rêver, nous célébrerons ensemble, avec nos amis de tous les continents, le dixième congrès international francophone de soins palliatifs, au cours duquel nous aurons mis nos connaissances, nos interrogations et nos espoirs en commun. ». Aussi dès octobre 2008, des représentants de divers pays commençaient à échanger sur l’idée, puis sur la faisabilité et, enfin, sur l’organisation à proprement parler d’un tel congrès.
Le temps est maintenant venu de vous convier à prendre une part active à cette aventure qui n’a cessé, depuis ses débuts, de soulever notre enthousiasme et de mobiliser nos énergies vives.
Pourquoi nous réunir sur une base internationale ?
  • parce que chacun d’entre nous, devant l’explosion des connaissances, ressent le besoin de s’enrichir à partir de l’expérience de ceux qui vivent des réalités différentes ; 
  • parce que, dans le monde d’échange dans lequel nous vivons aujourd’hui, les réponses à nos questions ne sauraient se satisfaire d’une simple réflexion nationale ;
  • parce que nous voulons faire avancer nos espoirs, nos projets aidés par nos expériences respectives ; 
  • parce que la diversité enrichit la pensée plus qu’elle ne la restreint. 
Nous vous invitons donc à venir à Lyon du 28 au 30 juin 2011. Le comité scientifique s’engage à présenter des travaux rigoureux et en même temps à favoriser des échanges que nous espérons fructueux. Pour que cette rencontre soit un succès, nous vous demandons de faire preuve de toute l’ouverture et de toute la créativité dont vous êtes capables. Ensemble, nous pouvons faire de cette expérience un pur moment d’un bonheur tel que nous voudrons le répéter aussi souvent que possible. 
Internationalement vôtre !

Serge Daneault

L'Edito de la Présidente de la SFAP

Un congrès francophone !

Cette idée a très vite enthousiasmé un grand nombre d’entre nous : lancée par notre ami canadien Serge Daneault, lors du congrès de Nantes en 2008, elle s’est précisée et a été proposée au conseil d’administration de la SFAP. Ce fut l’adhésion immédiate, à tel point qu’il a été décidé d’intégrer le prochain congrès national à cette rencontre francophone internationale.
Lyon, ville de longue tradition, ouverte sur la culture et l’international était toute désignée comme site d’accueil. Convaincre les acteurs locaux et solliciter nos partenaires des pays francophones, ne furent qu’une formalité tant le projet remportait l’adhésion de tous.

C’est ainsi que la SFAP sera heureuse de vous accueillir à Lyon, du 28 au 30 juin 2011, dans le contexte de son 17ème congrès national, pour le premier congrès international francophone d’accompagnement et de soins palliatifs. 

Le thème choisi pour ce congrès « A la rencontre de nos diversités » s’est imposé naturellement : il fait suite aux réflexions menées lors des congrès nationaux récents : « Acquis et défis », puis « Du concept aux réalités ». La diversité de nos cultures, de nos organisations, de nos pratiques sera source d’échanges et d’enrichissement mutuel tant au niveau scientifique que culturel. La langue française sera notre outil commun, les soins palliatifs notre lien et notre objectif. Nous vous invitons à venir nombreux pour cette rencontre exceptionnelle.

Dr Anne Richard
Présidente de la SFAP