Edito

Cher(e) s congressistes,

Tabous,   transgressions,   pas   de   côté,   incertitudes,   limites, interdits.

Tabou  du  corps,  tabou  de  la  sexualité,  tabou  de  la  spiritualité, tabou  du  mourir  et  de  la  mort,  tabou  de  l’autonomie,  tabou  de l’Autre  et  de  sa  différence,  tabou  numérique  et  des  nouvelles technologies, tabou des contraintes financières et de la « borne haute », tabou des inégalités sociales.

Comment, malgré tout, être en phase avec nos valeurs et toujours placer la personne au cœur des décisions ?

Comment accompagner en relation sans risquer d’être conduit là où nous ne voulons pas ?

Comment ne pas nous interroger sur ce que nous sommes dans une société qui change et dont les paradigmes évoluent ?

Comment  ne  pas  réfléchir  ensemble  sur  ce  qui  fait  sens  pour nous ?

Comment conjuguer démarche éthique et rentabilité ?

Comment  progresser  dans  la  prise  en  compte  des  symptômes induits  par  la  maladie  ?  Quelle  est  la  place  de  l’innovation
dans  la  prise  en  soins  et  quelle  articulation  avec  l’éthique  de l’accompagnement ?

Comment nous situer face à ces défis ?

Nous  vous  invitons  à  y  réfléchir,  à  proposer  et  à  partager  avec nous, à Lille, les 26, 27 et 28 mai 2021, pour le 27ème congrès de la SFAP.

Dr Stéphanie VILLET
Présidente Groupe Scientifique
Dr Philippe THOMAZEAU
Président Groupe Organisation